A l’intérieur des terres, à la rencontre des mayas

Nous quittons Holbox au matin afin de reprendre le ferry direction Chiquila. De là, nous récupérons notre véhicule laissé dans la cour d’une villageoise.

Aujourd’hui, nous allons à Valladolid, pas pour visiter la ville sur laquelle nous ferons l’impasse par choix, mais pour découvrir nos premiers cénotes. Des cénotes méconnus mais terriblement merveilleux. Seuls les mexicains y vont; d’ailleurs à l’entrée, ils nous demandent comment nous les avons trouvés. Je tairai le nom volontairement mais sur Valladolid et sa région, vous n’aurez que l’embarras du choix (il surfit de suivre les panneaux et de se laisser porter vers des petits chemins loin du tourisme de masse) Ce premier cénote a une eau pure bleue azur. Il est situé dans une grotte et il y a des genre de gros pneus pour s’y accrocher ainsi que des gilets de sauvetage car il y a 30 mètres de profondeur. La lumière est magique, un instant hors du temps. L’eau y est fraîche mais cela fait un bien fou au vu de la chaleur extérieure.

Un autre cénote dans une hacienda (que nous avons eu un mal fou à trouver, merci aux nombreux habitants de Valladolid qui nous ont aidé) afin de clôturer l’après midi. Un cénote différent du premier, avec ses lianes et dans lequel on peut faire de la tyrolienne : sympa aussi !

Très peu de photos potables de l’intérieur des cénotes : notre Gopro et notre appareil sous marins nous ont lâchés juste après la sortie aux requins-baleines :/…mais comme on le dit souvent : les meilleurs souvenirs sont dans la tête.

Ce soir, nous dormons sur le site de Chichen Itza. Un petit plaisir que j’ai réservé des mois à l’avance car je souhaitais absolument être sur site pour le lendemain matin. L’hôtel est merveilleux et que dire de sa chambre familiale avec jacuzzi et sa vue sur l’observatoire maya. Je ne regrette pas ce plaisir ! Nous profitons de la piscine au soir et du restaurant gastronomique. Le jardin tropical est un vrai Eden.

Notre hôtel sur Chichen Itza : Mayaland Hotel & Bungalows 138€ hors PDJ (en sus et excellent)

Au petit matin, nous prendrons notre petit déjeuner dans le jardin tropical de l’hôtel. L’énorme avantage qu’offre l’hôtel (et c’est pour cela que je l’ai réservé) c’est qu’il a une entrée personnelle sur le site et que nous pouvons y aller 1 heure avant l’ouverture au public. Ni une ni deux, nous serons au guichet à l’heure afin de profiter de la pyramide principale, El Kukulcán, et de faire nos photos avant la masse de monde. Nous déambulons sur le site grandiose; quelle émotion ! C’est gigantesque et surtout tellement ingénieux la construction de cette pyramide (je ne spoile pas pour ceux qui y irons mais intéressez-vous à sa construction, et surtout au calendrier et aux solstices…chut !) Tapez dans vos mais aux pieds de l’escalier, vous verrez, les Dieux mayas vous répondront.

Nous passerons au moins 3 heures sur le site entre les différents monuments, l’observatoire, le fameux jeu de paume….Le site est vaste et vraiment intéressant. Il y a de nombreux marchands de souvenirs (que vous ne trouverez pas ailleurs; notre fils nous remerciera de lui avoir laisser acheter ses premiers objets) Quand nous partons, la foule commence à être dense, voire très très dense. Beaucoup trop de touristes à partir de 10h30-11h, des hordes de bus donc surtout allez-y de bon matin pour vous imprégnez des lieux quand la magie est encore présente.

Nous tentons le cenote Ik-Kil à la sortie du site maya mais au vu du nombre de bus touristiques, nous faisons vite demi-tour; nous préférons garder en mémoire les cénotes faits la veille avec très peu de monde.

Maintenant, direction la ville jaune d’Izamal. Son centre ville est tellement beau, avec ce jaune doré. Nous déjeunons sur la place principale puis entrons à l’intérieur de Couvent San Antonio. Un lieu très photogénique, hors du temps. Je vous conseille vraiment de faire une halte dans cette ville charmante.

Nous logeons pour 2 nuits à Merida, pour se poser un peu mais surtout pour profiter des alentours du chef-lieu du Yucatán : il y une multitude de choses à faire dans le coin.

Merida

Notre hôtel à Merida : Hacienda Inn 37,46€ la nuit, PDJ compris Très bon rapport qualité/ prix

Que faire dans les alentours de Merida :

  • visiter le centre-ville de Merida, que j’ai trouvé fort intéressant (privilégié la fin d’après- midi pour voir la ville illuminée en début de soirée) Et n’hésitez pas à acheter un véritable chapeau Panama dans un magasin solidaire.
  • il y a de nombreux cenotes au nord et au sud de la ville. Nous en avons fait 2 à 1h de route au sud qui était géniaux ! (attention au taons qui sont nombreux dans la forêt)
  • La biosphère de Celestun pour admirer les flamands roses (non fait)
  • Déjeuner et visiter dans l’hacienda Ochil pour comprendre la culture de Sisal (cactus). Je conseille fortement ce lieu tellement magique (attention aux fourmis de feu : je me suis faite piquer -ça m’apprendra à me promener en tong- et je m’en souviens encore !!)
  • Visiter le très très beau site maya d’Uxmal. Ce site est beaucoup moins connu que Chichen itza et surtout plus éloigné de Cancun, il y a donc très peu de monde sur Uxmal pour le plaisir de tous. J’avais hésité à faire ce site (en lieu et place de Celestun) par peur d’avoir une overdose de site maya mais je ne regrette absolument pas. Il est extraordinairement beau !!
Hacienda Ochil
Uxmal

Publicités

Une réflexion au sujet de « A l’intérieur des terres, à la rencontre des mayas »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s