Malte…en demi-teinte

Cela fait une semaine déjà que nous sommes revenus de notre city trip en famille à Malte

Il y a fait très très chaud !

Je vais faire cours sur ce billet car pour une fois, la magie n’a pas opérée….on ne gagne pas à tous les coups 😉

Blazés ? non je ne pense pas mais il est vrai qu’après Santorin, la comparaison était de mise ! Rien à voir, mais vraiment ! Nous n’avons pas trouvé ce cadre enchanteur : certes, la mer est belle, turquoise, les villages couverts de remparts, de ruelles….

 

MAIS

 

….

Très peu de végétation (pays très aride)

Pas de plage (bon ça on s’en fout on n’aime pas)

Un pays en mutation à cause du tourisme….et du coup aucune unité architecturale : beaucoup de blocs de béton (non finis pour la plupart voire à l’abandon) à côté de merveilles médiévales

Pas de vie : des ruelles charmantes désertes, aucun artisan

Pas de réelles spécialités culinaires

Pas de couleurs (c’est tristes, tout est terne….)

….

Au programme, nous avons découvert :

 
Mdina, Rabat, La Valette, Vittoriosa (Birgu), Gozo, Comino et Marsaxlokk

 

 

 

 

 

#malte #malta

 

Les Climats, Paris 7e, 1 étoile au guide Michelin.

Nous étions en weekend sur Paris le weekend de la Saint-Valentin.

Et comme nous aimons la bonne gastronomie, nous avons chercher un restaurant étoilé près de notre hôtel.

Nous avons opté pour le restaurant Les Climats, dans le 7e arrondissement, restaurant 1 étoile.

La réservation s’est faite par email et quelques jours avant une charmante dame m’a appelé pour me demander de confirmer notre présence.

Le jour J, l’accueil fut excellent. Le restaurant est installé dans le cadre atypique de l’ancienne Maison des Dames des Postes, Télégraphes & Téléphones, qui hébergea à partir de 1905 les opératrices des PTT. Disons-le tout de go : l’intérieur, d’un style Art nouveau assumé, est somptueux.

Le service fut de qualité et le repas gustatif: Julien Boscus, le jeune chef a fait ses classes chez Yannick Alléno et Pierre Gagnaire.

 

Au menu de Monsieur

  • Cabillaud  aux truffes noires : cuit à four doux, échalotes grises confites et juliennes de Tuber Mélanosporum. Fine mousseline d’artichauts et sauce au Chardonnay relevée de balsamique blanc.
  • Richerenches : croquant de chocolat garni à la pana cotta à la truffes noires, fruits exotiques, biscuit et noisettes caramélisées.

Au menu de Madame

  • Bar sauvage : poché dans un beurre cuisiné, tartare d’huîtres au gingembre et dentelles de pain de seigles. Champignons rosés et velouté de cresson.
  • Citron et Cacahuètes : Dôme, crème vanillée aux deux citrons et cœur de praliné cacahuète, chocolat Alunga, fin sablé et feuillantine.

 

Nous nous sommes régalés et la note ne fut pas très salées 🙂

20160213_21015720160213_210228

Les Climats,

41 rue de Lille – Paris – 75007

Basilique Saint-Denis, nécropole des rois de France

La basilique, ancienne abbaye royale, se situe à Saint-Denis, dans la banlieue Nord de Paris.
Elle n’est pas visible à première vue en arrivant du métro mais elle est bien indiquée par signalétiques.
Avec pas moins de 42 rois, 32 reines , 63 princes et princesses et 10 grands serviteurs du royaume qui furent inhumés dans la basilique Saint-Denis jusqu’au XIXe siècle, cette nécropole des rois fait partie des ensembles funéraires les plus importants au monde.
7 gisants et tombeaux sculptés se trouvent dans la cathédrale de Saint-Denis, pour la plupart à leur emplacement d’origine.
Les restes des rois étaient placés sous les gisants, avant que les révolutionnaires ne les profanent en 1793.
Ce lieu est un véritable musée à ciel ouvert : les tombeaux de François Ier, Louis XVI, Anne de Bretagne, Marie-Antoinette, Dagobert, Clovis….
Nous avons opté pour la visite guidée du dimanche à 12h30 et ce fut fascinant ! Nous avons parcouru l’histoire de France avec un guide passionnée (la visite a duré 2h30).
Trip-of-life vous recommande fortement ce lieu chargé d’histoire.
A noter jusqu’au 30 avril 2016, exposition temporaire des grandes robes royales
N’hésitez pas à vous rendre aux Invalides, Paris, pour voir le très spectaculaire tombeau de Napoléon Bonaparte.

Rome, 4 jours hors du temps

Rome est une des plus belle ville du monde, un musée à ciel ouvert !
Trip-of-life vous conseille d’y rester 4 jours (voire 5 si vous souhaitez visiter Ostia Antica)
Rome se visite à pied, la ville est à taille humaine. Au pire, prenez le bus pour les lieux plus excentrés.
Nous avons privilégié le logement chez l’habitant du côté du Castel Sant’Angelo et non loin du Vatican.
Pour se repérer dans la ville (et comme à chaque visite de grande ville), nous commençons par un tour guidé en bus Hop On Hop Off; un moyen très pratique de se cultiver mais aussi de prendre ses marques.
Les visites à Rome sont multiples : bien sûr la Rome antique avec le célèbre Colisée, le Forum, le Palatin, le Panthéon…
Puis le Vatican, La Place Saint Marc et les différentes places toutes aussi magiques les une que les autres avec ces magnifiques fontaines ( piazza del Popolo, piazza di Spagna, fontana di Trevi, campo dei Fiori, piazza Navona)
Pensez surtout à flâner à travers les ruelles mais aussi dans le quartier du Trastavere. Et si vous voulez manger une délicieuse pizza, rendez-vous à la petite pizzeria dans la ruelle qui se troue à gauche de la fontaine de Trévi;
Pour les glaces (gellati), allez au fameux glacier sur l’angle de la place du Panthéon. Une tuerie !!
Un article ne suffit pas à décrire la douceur de vivre de cette charmante ville. profitez du soleil, de la lumière, des couleurs chaudes, de la culture artistique et historique, de la gastronomie….
J’y retournerai…un jour !