Une visite extra-ordinaire

J’ai eu la chance d’être invitée dernièrement  à vivre une journée d’exception

 

Arrivée sur Roissy tôt le matin (aie ça pique le lever à 5h du mat’),  je rejoins les équipes d’Air France Industrie où une présentation d’1h30 nous est  faite sur la compagnie aérienne, sa flotte d’avions, ses différents services et la sécurité de son personnel et de ses clients ainsi que les dispositifs mis en œuvre d’un point de vue environnemental.

Cette présentation accompagnée d’un savoureux petit déjeuner est très intéressante et instructive.

 

Puis nous partons  dans un hangar à quelques dizaines de mètres de là (arsenal de sécurité, nous passons les rayons X et la fouille) afin de visiter le Boeing 777-300.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette visite n’était pas prévue au programme puisque nous ne devions voir que l’A380 mais j’avoue c’est également un régal (bon par contre je n’ai pas pris de note pour celui-ci, j’étais comme un enfant au poste de pilotage de cet énorme avion !)

Nous passons entre eco, business et première classe  waouhhh, la première vient d’être refaite à neuve, c’est le luxe absolu ! Trop trop bien de se prélasser et s’allonger dans ces confortables lits/canapés ! Je regarde le menu : truffe, asperge, foie gras….Effectivement on joue dans la tour des grands !

Les réacteurs sont immenses, c’est fou de les voir de si près, on les touche même pour voir le système anti-oiseaux et la robustesse de ces derniers.

Le summum….un truc que je ne ferai plus jamais surtout au vue du contexte de sécurité depuis quelques années : aller dans la cabine de pilotage, s’asseoir sur le siège du commandant, voir tous ces boutons de contrôle et prendre le manche en main ! Je profite de chaque instant, c’est magique !

20170530_11525520170530_11520620170530_11530320170530_115433

L’intérieur du Boeing et surtout les espaces pour le personnel navigant (cabines de pilotages, lit) sont assez archaïques, j’ai l’impression de rentrer dans un film des années 50. Rien d’électronique (enfin à 1ere vue) : on nous explique que la politique chez Boeing c’est que quand ça fonctionne on garde : donc le manche pour piloter date des années 50.  On verra tout le contraire chez Airbus

20170530_114914

Après de multiples explications avec de très gentils guides d’Air France Industrie, nous avons un temps libre pour déambuler à l’intérieur de ce très grand avion. J’en profite pour prendre quelques photos : on nous avait envoyé un message quelques semaines avant nous indiquant qu’il était impossible de prendre des photos pour des questions de sécurité. Je n’étais donc pas équipée quand on nous a donné l’accord de photographier à bord de l’avion, les photos sont donc de piètre qualité et je m’en excuse par avance.

Nous quittons cet hangar et nous dirigeons vers un autre hangar, encore plus grand ! Tout est très propre…nous avançons à travers les échafaudages et là nous voyons ENFIN le Paquebot des Airs (autre nom de l’A380)

Il est immense !

Tout d’abord, visu de l’ENGIN de l’extérieur et de ses énormes roues de 248kg l’unité. L’avion fait 79.80m d’envergure (et oui !!!) car le maxi autorisé est de 80m pour utilisation des aéroports internationaux.

Les winglets (ailettes verticales situées sur les ailes) de l’A380 permettent d’économiser 5% de kérozène grâce à une meilleure efficacité.

Il y a des pics anti foudres sur chaque extrémité de l’avion (une personne s’est faite foudroyée dans le passé en ouvrant la porte à l’arrivée:/ )

Nous rentrons ensuite dans l’avion.

 

Cette visite avec des passionnés de l’aviation est très enrichissante. De nouveau nous parcourons les différentes classes, et nous promenons à notre guide dans l’avion (le pont inférieur et le pont supérieur !)

On nous explique où sont les meilleures places (ça peut servir ! ;)) En classe Business, les 80 sièges sont équipées de ceinture avec airbag.

En première classe, il y a une petite salle de bain avec de doux produits pour pouvoir se changer et se mettre à l’aise.

L’A380 est le seul avion au monde ayant à bord un brancard intégré

Nous allons en soute et avons accès aux dortoirs du personnel navigant (12 lits) , ainsi qu’à l’atelier technique de l’avion (chasse bien gardée !)

Quant à la cabine du commandant (ils peuvent être jusque 4 pilotes pour le plus long vol Air France qui est Paris => Santiago du Chili) elle est étonnante et beaucoup plus design que celle du Boeing !

20170530_12331920170530_123327

Tout y est électronique et moderne : le manche est un joystick et les pilotes naviguent via un ordinateur. C’est bluffant !!!

Petite anecdote : au démarrage des vols commerciaux de l’A380, une enquête de satisfaction a été effectué auprès des clients qui se plaignaient du manque de bruit (ben oui l’avion est trop silencieux ;)) ; cela ne les rassurait pas quant à la sécurité de l’engin. Air France a donc installé des joints spécifiques pour rendre l’avion plus rassurant et pour que les clients entendent le « ronronnement » de l’avion au décollage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je passe sans doute beaucoup de détails, une visite comme celle-ci se vit ! J’espère, cependant, vous avoir quelques petites choses.

 

#airplane #airfrance #A380 #Boeing #roissy #flight #travel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

#airplane #airfrance #A380 #boeing #roissy #flight #travel